Plongées en mer Caraïbe

Voici une description des sites de plongées que nous visitons depuis notre base à Sainte-Anne jusqu'au Rocher du Diamant plus au centre de l'île :
En mer caraïbe, c'est à dire sur la côte ouest de l'île,  quelques sites parmi les plus connus et les plus fréquentés :

KAYE BOUCANIERS

 


Au milieu de la Baie de Ste Anne, ce grand massif corallien est l’un des plus surprenants dans sa variété d’éponges. Celles-ci apportent une richesse de couleur incomparable  et  une multitude d’espèces de poissons des plus variées et des plus rares : tarpons, carangues noires, anges français, anges royaux, maniocs, barracudas, raies etc …
C’est un spot accessible à tous les niveaux : néophytes et confirmés ainsi qu’aux personnes souhaitant pratiquer la randonnée palmée. Un site à ne pas manquer.

L'AQUARIUM
Demoiselle un peu farouche
Il porte bien son nom. Le mouillage est à quelques mètres d’une barrière de corail qui remonte quasiment à la surface dans la baie de Ste-Anne. Le premier mouillage mis en place est recouvert de corail et sert de support à une gorgone éventail, le deuxième est une chaine, lui aussi recouvert par le corail au niveau de la barrière. (Petites victoires de la nature).
La dernière bouée de mouillage de l’Aquarium est restée plusieurs années coulée. Le site avait été oublié, laissé en jachère.
Cette plongée peut se faire à très faible profondeur 5 à 8m entre pâtés et barrière coralliens dans une grande diversité de petits poissons, et quelques fois des tortues non loin des herbiers environnants.
On peut aussi se balader derrière la barrière de corail, entre 10 et 20m. Pour faire les 2 correctement, ce qui est fortement recommandé, il faut tabler sur une plongée d’environ une heure.

LA POINTE BORGNESE
La Pointe Borgnèse est l’un des site les plus fréquentés. Il faut dire qu’il présente une quantité d’avantages non négligeables. C'est une zone naturellement protégée de type lagonique, 'une piscine avec des coraux à la place des carreaux', comme dirait le Fred.
Voilà un plateau de sable sur une profondeur moyenne de 5m (pratique pour la formation des débutants) dont la zone côtière est fortement colonisés par les coraux. Cela implique une faune importante. Il y a de tout dans 1 à 5m d’eau : murène, crevettes, calamars, lièvre de mer, hippocampe, beaucoup de petits poissons mais aussi les plus beaux perroquets de toute la zone protégée, et autres surprises puisque les plongées sont toutes différentes ! C'est aussi un super tombant quasivertical avec un angle s’ouvrant progressivement vers 20m (et plus) pour l’exploration et pour d’éventuels exercices. A cause de tous ces atouts, c’est un site très fréquenté. Pas facile de résister !


LE ROCHER DU DIAMANT est l’un des plus beaux sites de plongée de la Martinique. C’est un site de plongée qui mérite plusieurs plongées, il y a tant de lieux magiques sur ce petit rocher :
Une tortue dans la faille
- la faille sur profondeur d’environ 13m permet de passer de la façade ouest à la façade sud par un large tunnel d’environ 30 m de long
- la bulle d’air ; en fait, il y en a plusieurs. La plus grosse, connue des plongeurs, se trouve au bout de la façade sud dans une énorme grotte tapissée d’éponges, de petits coraux et de gorgones fil de fer.
- Les petites grottes et arches sont multiples particulièrement sur le côté ouest qu’on ne peut finir de découvrir
- Le côté Nord que l’on appelle plus communément ‘la piscine’ est très souvent plus abritée. C’est avant tout un superbe plateau entre 5 et 10m bordée d’un tombant presque vertical. Dans cette zone aussi riche en faune fixe qu’en poissons, il est fréquent de rencontrer tortues et diodons pas trop gênés de la présence du plongeur quand celui-ci sait rester discret.
- Le côté Est plus facile à explorer en plongée dérivante en passant par le sud ou le nord selon l’orientation du courant. C’est une zone beaucoup plus vierge, avec des madrépores plus fragiles et souvent de belles surprises dans les tailles de poissons en début de plongée.
Situé à une quinzaine de miles nautiques de notre centre de plongée, soient un peu moins de 20 minutes de navigation avec le NatiDive, le rocher est aussi un site important de l’histoire et une réserve ornithologique. Le spectacle est grandiose.


Le NAHOON
C'est une belle épave d'environ 40 m de long posée bien droite sur un fond de 35 m.     Construit pour les 'Phares et Balises' le navire mixte (voile-vapeur) fut mis à l'eau à Royan en 1911.    Les 2 chaudières d'origine fut remplacées par 2 moteurs Diesel 240 cv en 1950.   Il fut renommé le Masoala puis le Caraïbe 2 ans plus tard.    Promis à la destruction, le bateau rompt ses amarres lors du cyclone Ines en 1966,  échoue dans la baie de Pointe à Pitre et est récupéré par Henry Wakelam pour une 2ème vie de navigation dans la Caraïbe.
La 3ème, c'est une vie d'épave depuis 1993 initiée par le Corema.   Aujourd'hui l'épave est fortement colonisés par la faune fixe (corail, gorgone, éponge), les poissons de récif comme les anges, diodons, etc. et quelques pélagiques (carangues, thazards, barracudas).  Très belle plongée réservée aux plongeurs certifiés niveau 2 ou  PE40 minimum (voir PE40 dans les formations).



GRANDE KAYE
Le site de la Grande Kaye est délimité au nord par une longue barrière de corail (kaye en créole) qui émerge un peu à marée basse. C’est là que se réfugient beaucoup de poissons côtiers. Le corail y est d’une grande diversité. On y trouve pour les plus connus le cerveau de Neptune, corail cierge, le très rare corail ‘corne d’élan’, quelques coraux foliacés, etc..
Ponte de corail
Le site permet d’aller jusqu’à 25m et plus si on creuse un peu mais la zone la plus intéressante reste au dessus de 15m. Le plaisir du plongeur est assuré aussi bien pour le baptême que pour le plongeur confirmé. Toutes les rencontres y sont permises : beaucoup de poissons perroquets, chirurgiens, sardes à queue jaunes, gorettes, girelles, etc., dans un décor coloré de corail, gorgones éventails, gorgones poreuses et éponges.  
C’est le site idéal pour observer la ponte des coraux, 2 à 6 nuits par année.

LES 3 VALLEES
Thazard, le chasseur furtif.
La zone des ‘3 vallées’ est très vaste. C’est une plongée qui s’étend sur une grande surface et des profondeurs allant de 5 à plus de 40m. C’est une étendue de corail particulièrement riche, séparée par des petites zones de sables (les vallées). C’est un site de grands espaces permettant à faibles profondeurs d’avoir une vision panoramique pour reconnaître autour de soi les bancs de poissons qui n’hésitent à vous encercler rapidement se rapprochant de plus en plus si vous vous stabilisez sans bouger. On y voit passer les pélagiques solitaires tels que les thazards et barracudas.
Quand on se rapproche un peu du fond, on y trouve des soles, crustacées et mollusques tels que le lambi. La rencontre d’une raie ou d’une tortue n’est pas rare mais pas systématique. La diversité et le relief du site font que les plongées y sont souvent de très longue durée. Au palier, restons attentifs, au milieu des bancs de maniocs, coulirous ou petites carangues bleues, on peut toujours avoir la visite d’un tarpon, assez impressionnant par sa taille mais plutôt fuyant.

TITANIC ou TI VOILIER
Souvent plonger pour visiter la petite épave qui lui vaut son nom, il cache de nombreuses richesses. Le mouillage est à 13m et le tombant descend très progressivement vers le nord-ouest. Ce site offre de nombreuses possibilités, on peut partir dans n’importe qu’elle direction, tout est bon. Il est colonisé de coraux foliacés en grande majorité qui cachent sous leurs feuilles langoustes, crabes araignées, murènes et crevettes. On y voit aussi les pélagiques barracudas, carangues ou thazards qui vous accompagnent souvent pendant toute la plongée, il faut lever la tête de temps en temps) et bancs de platax, gorettes, sardes. On constate sur ce site augmentation algues poussant sur le corail et très peu d’oursins ???
On y rencontre plus très souvent des raies cependant le mouillage du ‘Jardin Vert’, site connu il y a une quinzaine d’années pour y croiser des raies aigles, n’était qu’à quelques dizaines de mètres de là. Ah, le ‘Jardin Vert’ …

JARDIN VERT
Le jardin vert (mouillage à 18m) est un site de plongée non loin du Titanic, mis en place il y a une quinzaine d’années pour faire plus facilement des profondes, visiter le tombant des 30-40m, accéder au trône (???), survoler les plateaux de sable pour y rencontrer les raies souvent en couple dans cette zone. Il est aussi accessible au niveau 1 qui maitrise bien sa flottabilité. C’est une plongée de pleine eau. Stabilisé à 18m dans un banc de platax, le plongeur aura une vu plongeante sur les énormes patates de corail jusqu’au bord du tombant qui commence dans les 30m. Quand vous y serez, vous comprendrez pourquoi il s’appelle le ‘jardin vert’. Le site est resté en jachère plusieurs années. Il a gardé tout son charme malgré le fait que les raies y soient plus rares. On y croise, entre autres, des grosses sardes souvent solitaires, thazards curieux qui nous accompagnent pendant la plongée, disparaissant de temps en temps pour nous faire des surprises, barracudas immobiles parfois et très souvent les bancs de petits comme les maniocs, carangues juvéniles, coulirous, …. Le palier ! Oui, le palier en pleine eau, dans un banc de maniocs c'est encore mieux..

TOMBANT DES GORETTES (site en jachère depuis mars 2010)